J'ai couru un 100m au Stade de France devant 50.000 spectateurs


July 1, 2015 - hors-sujet -


Non, ce titre n’est pas un canular : j’ai bel et bien couru au Stade de France ! Depuis que j’ai vécu cet évènement je souhaitais le relater afin de partager mon expérience.

Tout a commencé le 22 juin 2013 quand le compte Twitter du Stade de France a annoncé un concours pour courir un 100m au Stade de France pendant le Meeting Areva le 6 juillet 2013. Le meeting Areva fait partie d’une série d’évènements internationaux accueillant des épreuves internationales d’athlétisme. En préambule du meeting avait lieu une compétition régionale. En parallèle le Stade de France avait lancé un concours permettant d’assister au meeting dans une loge réservée (ainsi que d’autres surprises). Les conditions étaient simples : tweeter un message avec le hastag “#Jeveuxcourirle100maustadedefranceparceque”. Cela prend de place dans un tweet limité à 140 caractères il allait falloir être original.

Ayant peu de temps à y consacrer, le 24 juin je fais un tweet avec une photo où ma mère court sur la piste du stade olympique de Berlin et où elle fini par faire quelques heures en cellule.

J’observais les tweets et me suis dit que le mien avait peu de chances face à la concurrence. Puis je me suis rappelé qu’Instagram avait sorti le 20 juin sa fonction de capture de vidéo. L’idée m’est alors venue de faire une vidéo originale et de la proposer! De plus faire ça la veille de la fin du concours limite les risques de reprise de l’idée. J’ai ressorti un vieux maillot d’athlétisme puis je me suis donc fait filmer en vidéo façon “Instagram” en train de simuler un départ starting-blocks dans ma rue. Oui courir au Stade De France nécessite de faire ce genre de choses ;-).

Voilà ce que ça donne :

Et bingo ! le 1er juillet le jury a donné le résultat

Je donc gagné le droit de courir le 100m et d’être en loge avant et après pour assister à tout le meeting.

Après un petit moment de célébrité je me suis innocemment dit qu’il fallait que je prépare ce 100m je me suis remis à faire quelques entrainements de fractionné … Juste histoire de se rassurer.

Puis vint le Jour J , celui que j’attendais avec impatience et un peu d’appréhension. Je n’arrivais pas à imaginer ce moment où j’allais courir sur une piste d’athlétisme avec 50 000 spectateurs. J’allais aussi pouvoir en savoir plus sur les conditions du 100m tout seul ? Avec qui ? Comment ?

On s’est retrouvé en fin d’après-midi (vers 16h) et, sachant que le meeting ne débutait pas de suite, le Stade de France et ses CM nous ont réservé quelques surprises ! La 1ère de ces surprises fut la visite du Stade (après avoir franchi la sécurité et laissé du déodorant, gels douche et eau qui ne passaient pas les contrôles…) ! Le groupe fut aussi composé des gagnants de l’autre concours Twitter (Visite + loge pendant le Meeting Areva) avec 2 équipes : la Team Jamaique et la Team France (en lien avec les stars du Meeting : Usain Bolt et les “locaux” Christophe Lemaitre & Renaud Lavillenie ).

Pendant un peu plus d’une heure nous avons fait le tour du Stade : les vestiaires, les longs couloirs (avec notamment des voies de circulations pour véhicules), la piste annexe permettant de s’échauffer mais aussi la piste principale ! Pendant cette visite nous avons appris beaucoup de choses : l’équipe de France de foot en 98 était dans le vestiaire “visiteur” ou le jacuzzi qui fut rempli de champagne. Certes ce n’est pas la visite complète puis que nous n’avons pas visité la tribune présidentielle mais nous avons pu passer un peu de temps sur la piste. A ce moment bien que le stade fut vide j’ai ressenti un peu plus de pression, je marche sur la piste où j’allais faire mon sprint quelques heures plus tard !

A la fin de cette visite nous avons rejoins la loge qui nous était réservée pour l’évènement : composée d’une partie intérieur avec hôte servant boissons et petits fours ainsi qu’une confortable “section” extérieure. Nous allons passer un agréable moment ! A peine arrivés que les teams Jamaique et France se “chauffaient” déjà, la soirée allait être sympa !

J’ai un peu profité de la loge avec ses petits-fours et le meeting régional en cours, intérieurement la pression montait de plus en plus ! Puis vint le moment tant attendu : on m’a emmèné dans des bureaux où j’ai retrouvé ceux avec qui j’allais faire le 100 m ! Ils avaient gagné un concours Facebook incluant 100M et place en tribune officielle ensuite. On nous a ensuite donné une paire de baskets toutes neuves ainsi qu’un maillot sans oublier le dossard comportant notre prénom : comme des pros ! Une fois prêts nous sommes rentrés dans le parcours officiels des athlètes participants au meeting et notamment la chambre d’appel. Après un échauffement en intérieur (dans les fameux couloirs “routes”) nous sommes officiellement rentrés sur le Stade suite à l’annonce du speaker. Et là, l’effet “Wouah !” ! C’était le cas auparavant mais à ce moment là on se dit qu’il faut en profiter un maximum ! Nous avons marché en direction la ligne de départ, les starting-blocks étaient prêts à nous accueillir. Nous avons continuer à nous échauffer dans un coin du stade, comme n’importe quel autre meeting tout est calé à la seconde près il fallait attendre encore un peu. Pendant notre échauffement nous avons assisté à la parade des stars du meeting : Usain Bolt, Christophe Lemaitre et Cie ont fait le tour du Stade à bord de 2CV en saluant les spectateurs. Un souvenir restera gravé dans mon esprit un bout de temps : avant de partir me préparer ceux qui étaient restés dans la loge m’avaient demandé de leur faire signe avant le départ. Une fois en bas je me suis exécuté en leur demandant des encouragements. A ma grande surprise j’ai déclenché des applaudissements et encouragements de plusieurs milliers de personnes qui pensaient que je m’adressais à eux, un souvenir top !

Dernières minutes d’échauffement (depuis mon arrivée au stade, les CMs soulignaient de bien s’échauffer : l’année passée le représentant la loge s’était fait un claquage au départ…) et ce fut notre tour ! Une dernière inspiration et l’on s’est dirigé vers les stating-blocks. Quand on se voit en gros plan sur les grands écrans du stade on se dit une nouvelle fois que ce n’est pas tous les jours, qu’il faut savourer cet instant et en profiter. Le coeur battant à fond, prêt à tout envoyer au “coup de pistolet” Et c’était parti, tout léger, je donné tout ce que je pouvais. Hop, au final je me fais dépasser par quelques autres adversaires (certains étaient même déguisés).

Voilà ce que ça donne :

Mais quel moment, même à l’arrivée tu profites, tu récupères, tous ces gens qui sont comme toi t’applaudisses. Bref un super moment ! Une fois le sprint effectué, nous avons discuté de nos impressions puis je suis remonté continuer la soirée dans la loge. Plus de stress j’ai pu savourer le spectacle offert par les vrais athlètes avec boissons et buffet à volonté. Bien sûr passage obligé par une petite interview (très à chaud!) réalisée par l’équipe du Stade de France.

La soirée s’est terminée tranquillement à regarder et encourager les athlètes du meeting tout en repensant à ce que je venais de vivre. Enfin je suis reparti avec de nombreux goodies offerts par le Stade de France et le Meeting Areva : le maillot & la paire de baskets offerts par le sponsor du meeting, un dossard officiel avec mon prénom, un tour du cou, etc :)

Un grand merci au Stade de France et notamment à ses CMs pour l’organisation de ce super évènement qui restera longtemps gravé dans ma mémoire.

Désormais le Stade De France ne semble plus réaliser ce genre d’évènements où étaient invités des fans à travers les Réseaux Sociaux. Je ne suis pas dans le secret des dieux et cela semblait être un échange plutôt gagnant-gagnant pour le Stade car les twittos faisaient un live-tweet de l’évènement tout en étant invités. Cela pouvait toutefois avoir un coût assez conséquent pour le Stade : présences des CMs, utilisation d’une loge avec hôte/hôtesse et de quoi se restaurer. Dommage, mais peut-être que ça reviendra ?! Et cela ne m’a pas empêché de retourner au Meeting lors de l’édition 2014 !

comments powered by Disqus